Environnement : les jeunes s’y impliquent fortement

L’environnement n’est pas tout simplement l’affaire du politique mais de tous sans exception. Les jeunes malgaches s’unissent pour protéger cette précieuse richesse.

Avec l’appui de l’UNICEF, treize (13) grands mouvements de jeunesse impliqués dans la protection de l’environnement ont décidé d’unir leurs efforts et se sont constitués en réseau pour renforcer la participation effective des jeunes de Madagascar dans les débats sur les problèmes environnementaux aux niveaux local, national et international. La présentation officielle de ce réseau dénommé « Réseau des Jeunes Malgaches pour l’Environnement » (RJME) a eu lieu ce jour au Cercle Franco-Malagasy.
« Nous invitons toutes les associations de jeunes qui oeuvrent dans la protection de l’environnement et qui mettent en oeuvre des activités d’adaptation au changement climatique à nous rejoindre. Nous avons besoin d�unir nos forces et d’amplifier nos voix pour nous faire entendre », a déclaré à cette occasion Yvon Rakotondrabe, Président du Conseil National de la Jeunesse.

Le réseau s’est fixé pour objectif de renforcer le plaidoyer pour la prise en compte des préoccupations environnementales dans la planification et les prises de décisions économiques et sociales. Il s’agira essentiellement de (i) mobiliser les jeunes et les membres de la communauté pour une prise de conscience au niveau national ; (ii) accroître le soutien politique, financier et technique pour les initiatives des jeunes, et enfin (iii) consolider et coordonner les interventions entre les organisations de jeunesse. Ainsi, ces jeunes lancent un appel aux partenaires techniques et financiers de les aider.
« Nous souhaiterons travailler avec vous pour faire valoir nos compétences et toutes les ressources humaines qui sont à notre disposition. Nous avons aussi nos idées sur les politiques et les programmes de protection de l’environnement et souhaiterons établir un vrai partenariat avec vous « , a poursuivi Tafita Rakotoarimanana Président du Réseau Vintsy Universitaire et membre du Bureau de Coordination du RJME.

A l’initiative de l’UNICEF, des représentants des associations membres de ce réseau ont bénéficié d’une formation sur les techniques de plaidoyer.
« Le changement climatique présente des défis immédiats aux communautés pauvres et vulnérables de Madagascar et à la conservation de sa biodiversité exceptionnelle. Nous avons chacun un rôle à jouer dans la lutte contre le réchauffement climatique. Nous allons léguer cette planète à nos enfants dans l’état où nous la laissons. La participation des enfants et des jeunes à des initiatives locales sur la conservation de l’environnement et de la biodiversité, nécessite un partenariat entre les générations dans un climat de confiance mutuelle », selon Bruno Maes, Représentant de l’UNICEF à Madagascar.

Par ailleurs, sept (7) associations ont représenté le réseau au cours de la formation organisée par l’Organisation Internationale de la Francophonie sur le développement durable à l’île Maurice du 20 au 24 juin derniers.

Le RJME a saisi cette occasion pour lancer un concours de logo et de slogan ouvert à toutes les personnes de moins de 35 ans sur tout le territoire malgache. Ce concours est ouvert jusqu’au 15 juillet prochain.

Au travers de son programme « Jeunes et Biodiversité », l’UNICEF se fixe pour objectifs de promouvoir l’engagement et la participation des enfants et des jeunes, et de contribuer aux efforts destinés à faciliter leur adaptation face au changement climatique, auquel Madagascar est sérieusement sujet.

 

Solofo Andrianjakarivelo

RODOBE HO AN’NY TONTOLO IAINANA

Teny miverimberina ,fanentanana faheno ,fampitandremana saika mandavanandro ny hoe « Simba ny tontolo iainana « , »arovy ny tontolo iainana« .Ny tontolo iainana dia izay manodidina ny zanak’olombelona ,ny natiora ,ny zava-boahary ary ny fiaraha-monina.Misongadina amin’izany ny rivotra iainana sy ny fikorontanan’ny fiaraha-monina.Noho izany ,manana adidy feno amin’ny fakajiana sy fanatsarana izany ny tsirairay isam-batan’olona ,ny fianakaviana ary mitatra any amin’ny sehatra goavana kokoa.Ny fahita anefa dia ny any amin’ny sehatra ambony no mahatsiaro ho tompon’andraikitra fa ny isam-batan’olona dia tsy mahatsapa fa izy no voalohany tompon’antoka amin’izany ka tsy tokony hiandrasana ny hafa.
Eo anatrehan’izany ny TAMIFA Madagascar dia mametraka ho isan’ny tanjony ny fiarovana ny tontolo iainana eo amin’ny atrik’asa rehetra sahaniny satria mameno ny fampivelarana ny maha olona izany.Ka izahay ato amin’ny « commission sociale« dia mitondra fanentanana antsika hoe: Manomboka amiko indrindra ny fandaminana ny tontolo iainako satria miantoka ny fahasalamako ny fahadiovany,mitsinjo ny taranako ny tsy fahasimbany ary manampy ahy  amin’ny fihariako ny harena sy ny angovo entiny.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s