12 Aout:Journée internationale de la jeunesse

Nisy tanora malagasy nandray anjara t@ito 2011 ito t@ Journée internationale de la jeunesse.Azontsika jerena eto ny andinindininy miaraka @lahatsoratra nivoaka tamina gazety nivoaka teto an-toerana.Hanampy ny fahafantarana sy fahafehezantsika izay dingana rehetra mila ketrehana sy hirotsahana an-tsehatra eto Madagasikara izy ity.

TSINDRIO ETO!

 

 

Sombre avenir pour les jeunes

 

Un bilan dressé par les organismes onusiens a mis en évidence la précarité de la situation des jeunes.
30% des jeunes Malgaches de 15 à 19 ans et 40% de ceux de 15 à 24 ans sont analphabètes. 32, 5% des jeunes filles, seulement, accouchent dans un établissement de santé. Entre 4% et 7,1% des jeunes rapportent avoir présenté une infection sexuellement transmissible (IST) ou un signe d’IST sur les douze derniers mois. 82% des jeunes sont engagés dans le travail dommageable. 40% ne lisent pas un journal, ne regardent pas la télévision et n’écoutent pas la radio au cours d’une semaine donnée. Tels sont les bilans tirés par le rapport synthétique dressé par l’Unicef et le Fnuap, hier, à Andraharo, lors de la clôture de la journée mondiale des jeunes.
Engagement: Les jeunes représentant Madagascar au sommet sur la Jeunesse aux Nations unies, qui s’est tenu à New York au mois de juillet, interpellent, alors, le gouvernement, les partenaires techniques et financiers, les jeunes et les ONG travaillant en leur faveur, à intensifier leur engagement.

« Les jeunes doivent prendre en main leur avenir en formulant des projets de développement. Nous souhaitons ensuite que les partenaires aillent considérer ces projets. Et le gouvernement facilitera l’accès des jeunes dans le cercle de décision », a annoncé Tolotraharimanga Ramaroson, un des représentants au sommet sur la Jeunesse, hier, à Andraharo.

Bruno Maes, représentant de l’Unicef à Madagascar, a incité aussi le gouvernement à prendre sa responsabilité.

« La crise politique rend de plus en plus précaire la situation des jeunes. Ainsi les ressources pour promouvoir le développement des jeunes connaissent une baisse conséquente, depuis plus de deux ans », regrette-t-il.

 

Vonjy Radasimalala
 L’EXPRESS MADAGASCAR DU 13 AOUT 2011

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s